MANIFESTE D’ALHOCEIMA 4 Juin 2017 Appel à la raison

0 40

IMG-20170606-WA0149

C’est en notre qualité de démocrates, éclairés et libres, chacun de nous a pour volonté de défendre des valeurs essentielles tels que l’égalité des droits, le respect, la dignité et la liberté. C’est dans ce dessein que nous unissons nos voix pour ériger ce noble principe qu’est la fraternité comme l’essence même de notre lutte en solidarité avec la population de Al Hoceima et contre toutes les postures extrêmes qui tentent de diviser la société marocaine. Assurément, c’est nos valeurs qui nous poussent à sortir du silence. De plus, nous nous sentons dans l’obligation de faire barrage à ces tentatives de polarisation et de clivage qui semblent germer ici et là. Piège que nous, progressistes, au-delà de nos villes ou régions d’origines, souhaitons éviter.

Soucieux de promouvoir une solidarité de même que des droits égaux dans tout le Maroc et donc aussi dans la région d’Al Hoceima, nous constatons l’existence de certaines difficultés à y accéder. Parmi celles-ci, figurent deux phénomènes récurrents : l’un sur le plan politique car Al Hoceima est une région qui souffre d’une piètre politique locale qui affecte directement la population et nécessite une résolution qui ne peut émaner que d’une véritable volonté politique du pouvoir central. Ensuite, en plus des réformes urgentes, des réclamations ethnoculturelles semblent s’exprimer et viennent complexifier la situation. Plutôt que de les condamner, nous optons pour la compréhension et la probité. En effet, ces expressions, slogans ou drapeaux, sont vus par les uns comme une volonté de séparatisme et par d’autres comme un rappel de blessures passées pas encore cicatrisées.

Le Maroc a besoin, aujourd’hui, d’examiner son passé, de questionner son présent et dessiner son avenir. Prenant acte de la réalité de ces phénomènes, et gageons sur la convergence des esprits libres qui savent faire la part des choses entre blessures d’une population et les tentatives d’instrumentalisation qui peuvent en découler, d’une part et d’autre. Nous ne nous reconnaissons pas dans le fatalisme. Ce manifeste est donc rédigé avec la conviction que le changement demandé est possible et réalisable. Loin de la posture utopiste, l’idée est de défendre donc des revendications populaires tout en les inscrivant dans le réel. Il est possible d’instiller un renouveau à Al Hoceima avec des mesures sociales essentielles au bien-être de la société en générale et pour la région en particulier.

Nous sommes dans l’optique qu’il devient impératif de proposer aux citoyens une alternative pacifique, patriote et de prévenir toute forme de violence pour un changement nécessaire ainsi que responsable et à la hauteur des aspirations légitimes. Le Maroc ne peut y parvenir qu’avec la participation et une critique honnête de sa société civile qui a la maturité de s’exprimer de façon raisonnable loin de toute lecture émotive ou partisane qui ne servirait personne.

C’est donc dans l’union et en veillant à ne pas nourrir ou promouvoir des discours ou postures de rupture partant du principe que cela ne peut que s'avérer contreproductif, ou pire, risquerait d’engendrer davantage de situations conflictuelles et stériles entre les Marocains. Nous exhortons donc les Marocains à sortir de cette spirale de violence, même verbales ou écrites, et pour certains de leur mutisme, et d’entrer dans un dialogue opportun pour toute la société et donc pour le Maroc.

Nous nous opposons et refusons à toute ingérence externe dont les machinations serviraient d’autres intérêts que ceux des citoyens de ce pays car la solution à cette situation est avant tout marocaine. Servir l’intérêt général et travailler dans un esprit conforme aux exigences de loyauté à l'égard des revendications populaires dans une voie conciliante. Voilà ce qui nous pousse à dire faire cet appel à la raison.

ALLAH ALWATAN ALMALIK 

Co-rédigé par 
Khalid Chafaqui  Militant de Casablanca 
Fouad Benyekhlef Militant de Bruxelles originaire d'Alhoceima 

LE MANIFESTE D'ALHOCEIMA DU 4 JUIN 2017
a été incubé sur facebook au summum de la crise d'Alhoceima et a pu être finalisé aujourd'hui 4 juin 2017 soumis à plusieurs amis sur facebook pour recueillir leurs avis  et puis il prend forme réelle Sur facebook à 23h53 sur nos pages respectives pour être lancé.

Plus que jamais ALLAH ALWATAN ALMALIK

Écrit par Khalid Chafaqui et Fouad Ben Yekhlef

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.